Articles: Gaétan Barette

7 novembre 2014

Le ministère de la Santé et des Services sociaux fait du sur place dans le dossier Ebola

De nouveaux délais ont été annoncés ce matin dans l’achat des équipements de protection individuelle et la formation des paramédics qui devront traiter des patients potentiellement atteints de maladies à virus Ebola (MVE). La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a accordé un délai supplémentaire de 60 jours à une entreprise ambulancière de la Montérégie pour se conformer aux exigences édicter le 17 octobre dernier.


20141107 Communiqué FTPQ Suivi CSST Ebola

 


3 juillet 2014

Détresse psychologique

Gaétan Barrette devra s’attaquer à la détresse psychologique que vivent les paramédics du Québec

(Montréal, le 21 mars 2014) Suite à la parution d’une série d’articles parue dans la Journal de Montréal portant sur la détresse psychologique vécue par les paramédics du Québec, la Fraternité des travailleurs et travailleuses du préhospitalier du Québec (FTPQ-592) souhaite que, contrairement à son prédécesseur, le nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, monsieur Gaétan Barrette, prenne les moyens pour régler ce grave problème.

«Les paramédics crient à l’aide, le gouvernement précédant a refusé de les aider» a déclaré monsieur Benoît Cowell, président de la FTPQ-592. «Il est impératif de s’attaquer dès maintenant et de façon concrète à ce problème. Il faut cesser de culpabiliser les paramédics en affirmant que ceux-ci ne demandent pas d’aide. Le nouveau ministre doit prendre ses responsabilités et ordonner aux corporations et entreprises privées assurant la gestion des services ambulanciers de fournir aux paramédics un service de soutien psychologique. Monsieur Barette a prouvé dans le passé qu’il avait à coeur les conditions de travail des intervenants de la santé, il doit maintenant faire la même chose avec les paramédics» a ajouté monsieur Cowell.

L’année dernière, certaines entreprises privées ont imposé des ententes locales en menaçant d’éliminer les programmes d’aide aux employés (PAE). Ce type de chantage est inacceptable dans le contexte où nous nous trouvons. Une réflexion profonde doit se tenir à propos des services préhospitaliers d’urgence au Québec.

La FTPQ est un syndicat majeur dans le domaine du préhospitalier, regroupant près de 1200 paramédics. Nous sommes le seul syndicat indépendant exclusif de paramédics reconnus au Québec par la charte des Syndicats du Québec (Référence, LAUT’JOURNAL, avril 2012)